Moulin-à-Vent - Clos de Rochegrès 2005 - Vin


Clos de Rochegrès
Clos de Rochegrès

Région

Beaujolais

Appellation

Moulin à Vent "Grand Clos de Rochegrès"

Couleur

Rouge

Cépage

Gamay

Caractéristiques

Point culminant de l'appellation Moulin à Vent - le lieu-dit cadastral est en réalité Au Mont -, en limite de Fleurie, Rochegrès fait également la part belle au granite rose. Les sols ne sont pas profonds mais sensiblement plus argileux qu'à Carquelin et la Roche. Surtout, ce terroir est traversé par de très nombreux filons de quartz.

Vinification

Ramassés à la main, triés et égrappés, les raisins macèrent lentement durant trois à quatre semaines. Les fermentations s'effectuent en levures naturelles. Des pigeages ou remontages réguliers sont effectués.

Elevage et mise en bouteille

Les vins sont élevés durant 10 mois, en fûts de chêne neufs, dans notre vieille cave. Les bois proviennent des forêts de l'Allier, du Nivernais et du Limousin.

Dégustation / Accords mets-vin

Opulent et généreux cette sélection parcéllaire est un des sommets de l'appellation. D'une grande complexité, il se marie avec une large palette de mets, viandes, fromages, légumes cuisinés...

Conservation

Deux à trois ans sont nécessaires pour que ce vin atteigne sa pleine harmonie. Son potentiel de vie est de plusieurs dizaines d'années.

Le Millésime

L'hiver a été froid et sec, régulièrement gélif. L'année s'est poursuivie par un printemps d'abord plutôt maussade, avec des précipitations sensiblement supérieures à la moyenne des trente dernières années. Malgré cela, les températures se sont révélées plutôt douces, ceci favorisant le débourrement de la vigne. La tendance thermique s'accélère brutalement dès la fin du mois de mai. Le mois de juin se révèle très ensoleillé et chaud avec 3°C de plus que la moyenne. Juillet se situe dans la même lignée et permet de voir débuter la véraison dès la fin du mois. La sécheresse atteint son paroxysme au cours de ce mois, où les précipitations atteignent à peine 20% de la normale. Néanmoins, la chaleur de l'été 2005 est globalement plus modérée que celle de 2003. En septembre, on se situe en moyenne 2.5°C au dessus des moyennes saisonnières, en conservant des nuits fraîches. Cela, couplé à une sécheresse relative, a été particulièrement favorable à la maturation des raisins et au maintien d'un état sanitaire parfait, caractéristiques qui confèrent à 2005 un statut de millésime d'exception, jugé comme le meilleur depuis plusieurs décennies. Vendanges débutées le 13 septembre.


Pour accéder à la version Flash du site, vous devez télécharger Flash Player en cliquant sur l'image suivante :